Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Xinhua) -- Le gouvernement zimbabwéen a annoncé vendredi la suspension de toutes les transactions monétaires via téléphone portable, ainsi qu'a la bourse du Zimbabwe (ZSE) disant vouloir lutter contre le marché noir des devises étrangères et de présumés saboteurs économiques.

 

Dans un communiqué, son porte-parole, Nick Mangwana, a expliqué que cette série de mesures visait à faire face aux malversations, à la criminalité et au sabotage économique commis par des personnes qui prétendent soutenir le gouvernement, mais qui ont en réalité d'autres objectifs.

"Ces mesures comprennent la suspension de toutes les transactions monétaires sur les plateformes monétaires via téléphone portable afin de faciliter des enquêtes en profondeur qui conduiront à l'arrestation et à la poursuite des contrevenants", a-t-il dit en ajoutant qu'elles comprendront également la suspension de toutes les transactions à la bourse de Harare.

 

Par cette décision, le gouvernement entend faire converger l'actuel taux de change fictif en un taux réel déterminé par le marché dans le cadre du système d'enchères de devises étrangères lancé mardi par la Banque de réserve du Zimbabwe (RBZ), a ajouté M. Mangwana.

 

Selon lui, les modalités opérationnelles de ces mesures seront annoncées dans les prochains jours par les autorités monétaires, réglementaires et policières compétentes.

 

Le porte-parole a assuré que le gouvernement possédait des renseignements irréfutables selon lesquels les systèmes monétaires par téléphone mobile s'étaient rendus complices, avec l'aide de la bourse de Harare, soit délibérément soit par inadvertance, d'activités illicites qui sabotaient l'économie.

 

Nous souhaitons vous fournir la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.