Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - La valeur de l’action de Old Mutual (ZSE:OMU) est utilisée par les investisseurs de la Bourse du Zimbabwe comme référence pour déterminer le taux de change sur la monnaie locale. Cela crée une distorsion défavorable à la politique économique du gouvernement qui aurait décidé de radier le titre de la bourse locale.

 

L'assureur sud-africain Old Mutual est désormais indésirable sur le Zimbabwe Stock Exchange où il est coté. Selon des sources médiatiques concordantes, la Zanu-PF, le parti au pouvoir souhaite obtenir son exclusion de ce marché financier en raison de l'influence de sa valeur sur le niveau d'inflation. En effet, les investisseurs en l'absence de repères fiables pour mesurer l'inflation recourent à la différence entre la valeur de Old Mutual sur les bourses de Londres Johannesburg et du Zimbabwe.

« Cet indicateur fait partie des nombreux taux de change fantômes artificiels utilisés par les investisseurs qui conspirent pour faire échouer la politique budgétaire », a déclaré le gouvernement zimbabwéen dans sa note du 26 juin 2020 ordonnant à la Bourse du Zimbabwe de suspendre les transactions et mettant aussi un terme à la plupart des transactions bancaires via le mobile.

 

Il n'y a pourtant aucune action directe du groupe d'assurance pour servir de valeur de référence auprès des investisseurs monétaires. La difficulté pour le gouvernement de mener des politiques budgétaires efficientes s'est traduite par une profonde dépréciation du Dollar zimbabwéen. Notons que Old Mutual est la valeur la plus prisée du marché, mais pas la seule.

 

Pour l'instant, Old Mutual reste prudent et indique n'avoir pas été informé de cette évolution des choses. L'assureur fait simplement savoir que ses opérations se poursuivent normalement au Zimbabwe et que ses fondamentaux financiers sont solides.

 

Le Zimbabwe fait face à une grande volatilité sur sa monnaie ; ce qui force les investisseurs à trouver des alternatives pour réduire les pertes de change.